2009-04-10 - Loi Hadopi : Un député écologiste révèle les dessous d'un coup de théâtre

Portrait de tousdesmoutons

Cette fois, il n'y a plus de doute possible : le rejet de la loi Hadopi jeudi à l'Assemblée nationale , après la désertion des bancs UMP, était bel et bien préparé par les députés socialistes. C'est un député Verts, François de Rugy, qui le raconte dans son blog et qui confirme notre récit des événements .

Sous l'intitulé "Comment on a piégé Hadopi...", François de Rugy raconte le déroulé des faits : "Alors que j'étais ce matin dans mon bureau ou en réunion à l'Assemblée pour préparer une proposition de loi que nous devons déposer la semaine prochaine, une collaboratrice de notre groupe m'a appelé pour me signaler que le vote allait bientôt intervenir sur ce texte et que, compte tenu du rapport de forces, il y avait une chance qu'il ne soit pas adopté. Lorsque j'ai accouru à l'hémicycle, j'ai constaté que plusieurs députés socialistes restaient groupés derrière la porte de l'hémicycle ou plus exactement derrière le rideau qui sépare le sas d'entrée du bas de l'hémicycle. J'ai évidemment compris qu'il s'agissait d'attendre là, la fin de l'intervention de la ministre pour faire une entrée groupée. Ainsi le groupe UMP se croyant majoritaire, sur la foi du décompte des députés effectivement installés à leur siège, n'allait pas tenter d'ultimes manoeuvres de procédures pour retarder le vote et "rameuter" à leur tour des députés UMP dispersés dans leurs bureaux... À notre grande surprise, cette petite précaution de dernière minute a marché. Comme quoi le vote d'un texte tient parfois à un rideau qui se lève ou se baisse au bon moment !"

Par ailleurs, François de Rugy estime que la désertion des députés UMP tient aussi au fait que ce texte "était loin de rassembler au sein du goupe majoritaire". "J'avais d'ailleurs entendu ces derniers temps des collègues UMP dire dans les couloirs qu'ils ne voteraient pas ce texte. Habituellement, on prend ce genre de propos avec une certaine méfiance car à mesure que le moment du vote approche, la détermination à se distinguer a en général tendance à s'émousser...", précise le député écologiste.

Sources : http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2009-04-10/loi-hadopi-rejetee-un...

Et il en est

Et il en est fier!
Personnellement, je trouve çà débile et enfantin....
vive la république!

Powered by Drupal - Design by artinet