2009-04-30 - Des fois il vaut mieux ne rien dire que Lefebvre

Portrait de nathonline

src : bienbienbien.net

Par David Carzon

La semaine dernière, en débutant notre Timeline sur les activités médiatiques de Frédéric Lefebvre, on se demandait si on n’allait pas mettre en place un observatoire du porte-parole de l’UMP qui dégaine aussi vite qu’un adolescent de 14 ans devant les pages sous-vêtements d’un catalogue de vente par correspondance (je ne mets pas de lien pour ne pas réveiller l’administrateur réseau de damn). Mais surprise, comme Marine nous l’a indiqué dans les commentaires de la note précédente, l’idée a été piquée par le PS. Mon dieu, si BBB inspire le PS, Sarkozy est peinard pour un moment.

Nous, c’était un simple observatoire qu’on voulait faire, au PS c’est carrément une cellule anti-Lefebvre pour dixit « ne plus laisser toute parole de Frédéric Lefebvre sans réponse par un travail de ripostes et d’informations avec des communiqués et des petites vidéos ». Effet boule de neige oblige, l’intéressé a forcément répondu à cette initiative, et a donc nourri un peu plus sa Timeline que nous avons mise à jour pour l’occasion. Une semaine de retard à rattraper… L’impression de vider la mer avec une passoire.

david c. on Dipity.

En même temps, tout notre travail scientifique – j’ose le dire - sur la e-présence pourra servir et apprendre des choses à Frédéric Lefebvre lui-même puisqu’il a été annoncé aujourd’hui que le porte-parole de l’UMP sera chargé de l’e-campagne de Valérie Pécresse, candidate UMP en Ile-de-France pour les élections régionales 2010. Pour la passion des débats, c’est bien. Pour le reste, je ne suis pas sûr. Car quand on y réfléchit deux secondes, Lefebvre pour une e-campagne, ça fait le même effet sur l’interweb que si Luc Besson était chargé d’aller porter en personne des lettres recommandées aux internautes sanctionnés par l’Hadopi. Il va être reçu.

Powered by Drupal - Design by artinet