2009-03-25 - Une amende de trente euros pour une pancarte… «casse toi pov'con»

Portrait de pepito

JUSTICE - Hervé Eon avait brandi l'affichette devant la voiture de Nicolas Sarkozy à Laval...
Non, ce n'est pas le chef de l'Etat qui a été condamné à payer l'amende mais un militant de gauche. Hervé Eon avait brandi une pancarte portant l'inscription «Casse toi pov' con» devant la voiture de Nicolas Sarkozy en visite à Laval. La cour d'appel d'Angers a confirmé mardi sa peine de 30 euros d'amende avec sursis pour «offense au chef de l'Etat». Une pancarte qui reprenait les termes exacts prononcés par le Président français au salon de l'Agriculture en 2007.

La cour d'appel a confirmé le délit d'offense en soulignant que Hervé Eon avait préparé son acte et délibérément brandi son affichette au passage du cortège présidentiel le 28 août dernier. «Son engagement politique et la nature même des propos employés, parfaitement prémédités, exclut définitivement toute notion de bonne foi», indique l'arrêt de la cour.

«On est encore dans le ridicule»

Hervé Eon, qui milite au Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, a déclaré qu'il allait se pourvoir en cassation et qu'il était prêt à aller, si nécessaire, devant la Cour européenne des droits de l'homme. Ce procès «est un combat politique pour l'abrogation du délit d'offense», a-t-il expliqué, entouré d'une quinzaine de membres de son comité de soutien.

«On est encore dans le ridicule. On me condamne mais on me dispense de peine», a-t-il dit. Selon lui, 30 euros avec sursis «c'est quasiment une relaxe inavouée». L'avocate du militant, Me Dominique Noguères, a plaidé la relaxe, estimant que le délit d'offense, très peu utilisé sous la Vème république, «ne correspondait plus à la réalité d'aujourd'hui». «Au fond de moi-même, je n'ai pas le sentiment d'avoir offensé le chef de l'Etat» et «je n'irai pas m'excuser», avait déclaré Hervé Eon lors de l'audience le 3 février.

Sources : http://www.20minutes.fr/article/314193/France-Une-amende-de-trente-euros...

N'oublions pas quand même que

Portrait de tousdesmoutons

N'oublions pas quand même que le premier à avoir dégainer ce fameux "casse toi pov' con" n'est autre que le président lui même répondant à un visiteur du salon de l'agriculture 2008 visiblement là pour ne voir que des vaches, voir là : http://tousdesmoutons.free.fr/?q=humour_sarko_show

Chose qui ne s'est pas reproduite au dernier salon car notre cher président avait eu la bonne idée de se faire escorter tout au long de son parcours par des militants UMP triés sur le volet :

Nicolas Sarkozy a serré des mains, fortement protégé par ses gardes du corps, il n’a pas été insulté comme l’an passé. Il a bénéficié en outre de la présence de supporters, des jeunes de l’Ump venus spécialement pour l’acclamer.
sources : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=52517

Question : A-t-il été lui aussi condamné pour insulte à un brave type qui se baladait au salon?

Snif ! Bouhouhou !!

Portrait de nathonline

Tout cela tourne au ridicule !

Non seulement Mr Sarkozy a fait l'erreur lors du salon de l'agriculture 2008 de ne pas savoir tenir sa langue mais en plus de ça il se retourne contre Mr Eon pour une action que lui-même il a faite.

Mr Eon n'est pas plus fin... Provoquer le Président de la République ne peut pas resté impuni. Si le Président laissait passer cet affront, la prochaine fois ça sera quoi ? un jeté de tomates ?

Allez les enfants, on arrête de se chamailler !

"BANDE DE CONS !!!!!" ;) (hihihihihi !!)

Powered by Drupal - Design by artinet