2009-06-08 - L'embarrassante élection de Brice Hortefeux

Portrait de tousdesmoutons

En troisième position sur la liste UMP dans le Massif central-Centre, le ministre du Travail ne s'attendait absolument pas à être élu. Se pose désormais une question : va-t-il devoir quitter le gouvernement ?

A droite, l'élection surprise de Brice Hortefeux n'est pas moins synonyme de victoire triomphale que de succès embarrassant. Troisième sur la liste UMP menée par Jean-Pierre Audy dans le Massif central-Centre, jamais le ministre du Travail n'avait imaginé être élu au Parlement européen. Mais avec 28,48% des voix loin devant les 18,10% du PS et les 13,33% d'Europe Ecologie , la majorité présidentielle a signé dans cette région une victoire d'une ampleur inattendue, envoyant l'ancien ministre de l'Immigration sur les bancs bruxellois et strasbourgeois.

Désormais, c'est Nicolas Sarkozy qui va devoir décider, d'ici au prochain remaniement, si Brice Hortefeux reste au gouvernement - ce qui ferait une première entorse à une nouvelle règle de l'UMP qui veut que tout élu honore son mandat - ou bien retourne au Parlement européen, où il a déjà siégé de 1999 à 2005. Une hypothèse qui n'est pas franchement du goût de l'intéressé, arrivé au ministère du Travail en provenance de celui de l'Immigration pas plus tard qu'en janvier.

Une campagne «tout à fait désintéressée»

«Aujourd'hui on a besoin de Brice Hortefeux au gouvernement, a réagi lundi matin sur RTL le secrétaire national de l'UMP, Xavier Bertrand. Nous savions que Rachida Dati et Michel Barnier s'apprêtaient à aller siéger parce que nous les avions placés en tête. Pour Brice Hortefeux, il s'est engagé dans cette campagne de manière tout à fait désintéressée pour apporter son poids politique. S'il avait été pour siéger, il aurait été tête de liste.» «Ce sera une décision entre lui et le président de la République», a confirmé Rachida Dati sur France-Inter.

Dimanche soir, une source proche du gouvernement expliquait que Nicolas Sarkozy était lui-même «gêné» par cette élection inattendue. Mais «il vaut mieux gérer un succès qu'un échec», commentait cette même source.

Sources : http://www.lefigaro.fr/elections-europeennes-2009/2009/06/08/01024-20090...

Cumulera, Cumulera pas ??

A quoi bon se présenter à une élection pour laquelle on est totalement "désintéressé"?
Dans ce cas, mieux vaut ne pas se présenter et laisser la place à des plus motivés!
En tout cas je ne pense pas qu'il puisse cumuler les deux, on ne peut pas être présent partout!
De plus des électeurs ont quand même voté pour sa liste, donc si c'est pour voir quelqu'un d'autre au parlement européen,
ou en est la crédibilité du vote des citoyens ?

Et bien ça y'est nous avons

Portrait de tousdesmoutons

Et bien ça y'est nous avons notre réponse, Brice Hortefeux reste ministre mais en plus il change de ministère!!!
Sans commentaires...

Powered by Drupal - Design by artinet