2012-02-17 - Maire de Cousorle - la prime à l'insolence!

Portrait de tousdesmoutons

Souvenez vous en août 2010 :

Extraits du Figaro :

Une gifle, et le coup médiatique est parti. A voir la presse accourir à l'audience où est jugé un élu qui avait donné une claque à un adolescent menaçant, le soufflet n'est pas retombé. La colère de l'accusé non plus.

Aujourd'hui encore, Maurice Boisart, maire de Cousolre, une petite commune du Nord, ne voit pas en son geste un délit condamnable. Quand il réprimande, ce 24 août 2010, un adolescent de 15 ans qui escalade un grillage tout juste installé par la municipalité, il le fait «comme l'aurait fait un père de famille», explique l'homme de 62 ans.

Mais le ton monte, l'adolescent l'insulte, le menace, la claque part. «Je sais que c'est répréhensible, mais je ne mérite pas une peine pour cela. C'était une claque pédagogique», a commenté l'édile qui, mardi, a refusé la peine proposée par le procureur d'Avesnes-sur-Helpe dans le cadre du plaidé coupable, afin de bénéficier d'un procès public qui va lui permettre de s'expliquer.

Le délibéré vient d'être annoncé aujourd'hui :

Le maire de Cousolre (Nord), qui avait giflé un adolescent qui l'aurait insulté et menacé en août 2010, a été condamné vendredi à 1.000 euros d'amende avec sursis par le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe (Nord).

Maurice Boisart, 62 ans, a également été condamné à 250 euros de dommages et intérêts, ainsi qu'au paiement des frais de justice de la partie plaignante. Lors de l'audience du 3 février, le procureur à Avesnes avait requis une amende de 500 euros.

Je me demande des fois

Portrait de tousdesmoutons

Je me demande des fois (souvent?) dans quel monde vit-on!

En tout cas, je soutiens pleinement le maire de Cousolre qui a fait ce que beaucoup d'entre nous aurait fait et qui manque beaucoup aujourd'hui!

Powered by Drupal - Design by artinet