2009-04-07 - Ingrid Betancourt : flinguée par son amie

Portrait de tousdesmoutons

Qui aurait pu prédire une telle volée de bois vert ? Pendant des années, Ingrid Betancourt était cette femme politique courageuse, qui n'a pas hésité à mettre sa vie en jeu en Colombie, avant d'être enlevée par les Farc.

Aujourd'hui, c'est Clara Rojas, qui était aux côtés d'Ingrid Betancourt et qui avait été enlevée en même temps qu'elle en 2002 qui s'exprime. Dans une interview dans le quotidien El tiempo de Bogotta, Clara Rojas affirme que l'attitude d'Ingrid était loin, très loin, d'être celle qu'on imaginait. Elle parle d'une femme mesquine, qui l'a virée des cours de français qu'elle donnait aux otages, et qui lui a même confisqué son dictionnaire, offert par les Farc.

Elle poursuit le flingage, décrivant un triste épisode : lors d'une distribution d'eau, Clara Rojas avait resquillé dans la file d'attente, à cause de sa grossesse qui la fatiguait (elle est tombée enceinte après une relation avec un Farc). Ingrid Betancourt aurait réagi d'une manière très brutale. : « J'étais enceinte et j'ai couru remplir mon thermos. Je ne voyais pas le problème de passer en premier. Le cri d'Ingrid m'a fait renverser l'eau et je me suis brûlée », affirme Clara Rojas.

Clara Rojas, qui publie Prisonnière où elle narre son calvaire est très dure également avec la famille d'Ingrid Betancourt qu'elle accuse de n'avoir jamais fait allusion à elle dans les communiqués. « Dans cet isolement, le plus dur a été de découvrir que je ne pouvais pas compter sur eux. Ils me maintenaient dans l'oubli. »

Alors, syndrome de Stockholm à l'envers ? On a du mal à le croire. En effet, ce n'est pas la première salve dont fait l'objet Ingrid Betancourt. Plusieurs anciens otages l'avaient décrite comme "égoïste" et "mesquine", Juan Carlos Lecomte, son époux (avec qui elle divorce) se dit trahi par elle et Noël Saez, ancien émissaire de la France en Colombie qui l'a jugée «ingrate» après sa libération.

Apparemment, le Prix Nobel de la paix, ce n'est pas pour demain.

Sources : http://fr.news.yahoo.com/67/20090407/ten-ingrid-betancourt-flingue-par-s...

Powered by Drupal - Design by artinet